Ordre du jour du Conseil Municipal du 15 mars : LGV, PLUI, de qui se moque-t’on ?

REP_1103_ODJ_conseil_1

REP_1103_ODJ_conseil_2

La République des Pyrénées, 11/03/2017

Décryptage

Sous prétexte de satisfaire à la demande du 1/3 des élus de débattre de sujets précis en conseil municipal, tel que le prévoit la loi (CGCT, article L. 2121-9), M. le Maire « joue » avec les règles !

Alors que nous demandions, avec l’appui de Bernard Cazenave et Sabine Lauga, d’octroyer dès à présent une subvention en faveur de l’étude de faisabilité pour la LGV (Ligne à Grande Vitesse), M. le Maire propose une délibération qui dit que … les élus « promettent » d’inclure une ligne dans le prochain budget (!).

Une délibération et un vote pour rien donc, puisque en cas de rejet du budget, le financement sera retardé. Par contre, il s’agit d’une nouvelle manoeuvre visant à « maintenir sous pression » les élus et … ainsi les inciter à voter « son » budget.

Quant au PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal), nous demandions avec le groupe d’opposition de M. Hanon de débattre sur la délibération proposée dans de nombreuses communes de la CCLO et qui propose aux élus de se positionner clairement sur ce transfert.

Mais là encore, le Maire nous mène en bateau. Cette délibération, pourtant rédigée par des élus du territoire, n’est pas à son goût.

En réalité, M. le Maire étant personnellement favorable au transfert du PLU à l’intercommunalité, ce dernier ne comptait pas présenter de délibération aux élus orthéziens, attendant ainsi que le délai de rigueur du 27 mars soit dépassé : en effet, à cette date, le transfert de la compétence se faisait de façon automatique à la CCLO si aucun vote contraire n’intervenait !

Notre saisine imposait donc au Maire un débat au sein du conseil orthézien !

Mais en grand démocrate, comme chacun sait désormais, il nous propose une délibération très vague sur le transfert de la « compétence planification urbaine »…

De qui se moque-t’on ?

Voici le courrier que j’ai adressé hier à M. Darrigrand concernant l’ordre du jour du conseil municipal qui se tiendra mercredi 15 mars.

Monsieur le Maire,

je souhaite dénoncer par ce mail le non respect des deux saisines dont vous avez fait l’objet par plus du tiers des membres du conseil municipal.

En effet, les délibérations relatives à la LGV et au PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) que nous avons pu découvrir dans l’envoi qui nous a été adressé hier ne respectent absolument pas les termes des délibérations qui vous ont été adressées.

 Je vous demande donc de retirer instamment les délibérations que vous nous avez proposées hier par mail et de les remplacer par les délibérations qui vous ont été adressées officiellement par plus du tiers des élus.

 Bien cordialement

Fabien Larrivière, conseiller municipal

Publicités