Suite à notre saisine, la quote-part du financement de la LGV par la ville sera étudiée le 15 mars lors d’un Conseil extraordinaire

LGV.jpg

L’association LGV-Orthez-Oui accueillie à Bordeaux (archives blog de l’association). Image libre de droit. Source: http://lgv-orthez-oui.over-blog.com

Suite à notre saisine, co-signée par Sabine Lauga et Bernard Cazenave, M. le Maire nous a informé que l’attribution d’une subvention pour le financement de l’étude de rénovation de la LGV –chère à René Ricarrère et à l’association LVG-Orthez-OUI qu’il a créée– serait finalement débattue lors d’un conseil municipal extraordinaire le 15 mars.

Les autres sujets abordés seront la délibération sur les AP/CP qui contenait des erreurs (!) ainsi que le PLUI suite à la saisine que nous avons également co-signée avec le groupe d’opposition de gauche.

La démocratie ne se vit pas, elle se gagne.

Face à un Maire qui a fait le choix de gouverner entouré d’un groupe de plus en plus restreint d’élus, avec des méthodes particulières (gestion de la fermeture de l’école des Soarns dernièrement), nous continuerons à exiger que les sujets de fond, importants pour la ville d’Orthez et l’ensemble du territoire, puissent être débattus en toute clarté et démocratiquement en Conseil Municipal.

Publicités