Le point sur les ouvertures et fermetures de classes à Orthez pour la rentrée 2017 après le CTSD du vendredi 3 février

Le CTSD s’est réuni vendredi dernier 3 février 2017 pour évoquer les ouvertures et fermetures de classe pour la rentrée prochaine.

>>> ZOOM <<< Le CTSD (Comité Technique Spécial Départemental) est un organe composé du directeur académique des services de l’Éducation nationale (DASEN, anciennement appelé Inspecteur d’Académie), du secrétaire général des services de l’Éducation nationale, des membres titulaires et des membres suppléants représentant les personnels. Il est notamment compétent pour les questions intéressant l’organisation des services administratifs et des établissements d’enseignement et de formation et  la gestion prévisionnelle des effectifs et des emplois.

A la suite de la réunion du CTSD, les mesures suivantes ont été proposées pour les écoles d’Orthez:

  • 1 ouverture de poste conditionnelle à l’école du Centre (si les effectifs atteignent au moins 125 élèves à la rentrée)
  • 2 fermetures de postes définitives à l’école de Départ.
  • une fusion des écoles des Soarns et de Départ.

C’est ce qui est clairement indiqué sur la synthèse reprise en page 14 du journal Sud-Ouest, édition Béarn et Soule, du samedi 4 février (article d’Odile FAURE).

carte_scolaire_acte_2_so_p_14.PNG

SUDOUEST_04022017_p14.PNG

Mais aussi sur le site du syndicat SE-UNSA 64, dans le document téléchargeable en bas de page intitulé « mesures de carte scolaire », dont nous reprenons ci-dessous les mesures concernant les écoles orthéziennes:

ENTETE_doc_se_unsa.PNG

Ouverture conditionnelle:

ouverture-orthez-2017

Fusions d’écoles:

FERMETURES ORTHEZ 2017.PNG

Dans son article publié le lundi 6 février dans le journal Sud-Ouest, intitulé « Orthez: la fusion des écoles fait réagir », Luces Gardères indique que « Le maire, favorable à la fusion des deux écoles, n’a pas souhaité réagir à l’annonce officielle. Il attend pour cela de rencontrer les parents, cette semaine. »

Par ailleurs, l’article rappelle que de nombreuses questions subsistent.

Nombreux questionnements

Même si la mesure était dans les tuyaux depuis des mois, l’annonce a scotché les parents d’élèves des Soarns : « On se retrouve le bec dans l’eau, devant le fait accompli, déplore Sandra Gutierez, déléguée. Il y a des gens qui sont complètement résignés. On est tous un peu perdus. Même s’il y a quand même la satisfaction qu’il s’agisse d’une fusion et pas d’une fermeture sèche, comme cela avait été envisagé », ajoute-t-elle. Deux des trois enseignantes des Soarns migreraient vers Départ, la directrice devant, elle, se positionner ailleurs. « Mais le conseil d’école de Départ peut se prononcer contre », craint la déléguée. Qui pense que s’ouvre une période de « nombreux questionnements ». L’inspectrice de la circonscription a prévu de réunir les deux équipes pédagogiques cette semaine.

« Il n’y a eu aucune discussion digne de ce nom ouverte sur les écoles depuis la rentrée, déplore pour sa part le frondeur de la majorité et ex-adjoint à l’éducation Fabien Larrivière. Je suis dépité car on aurait eu le temps de construire des choses avec les parents, au lieu d’attendre les décisions en février », ajoute-t-il. Tout en reconnaissant que la fusion était presque inéluctable en raison de la baisse des effectifs, l’élu pense qu’il faudrait créer une maternelle indépendante à Départ, et qu’il convient d’encourager la scolarisation précoce.

Ancien directeur de l’école de la Chaussée-de-Dax et élu d’opposition de gauche, Marc Cauhapé est lui mitigé : « Même s’il faut bien faire un effort pour sauver les meubles, une fermeture c’est dur », réagit-il. Également président de l’Amicale laïque, il pourrait se voir proposer de déménager le siège de l’association et le centre de loisirs du château Lameignère dans les locaux de l’école des Soarns laissée vacante. Une option évoquée, mais non confirmée.

Extrait de l’article de Luce Gardères, journal Sud-Ouest du lundi 6 février 2017

Pour conclure, il faudrait aussi rajouter que les élus Orthéziens, réunis en Conseil Municipal le 31 janvier, n’ont reçu aucune information de la part de M. le Maire sur le sujet, malgré plusieurs questions posées sur l’avenir des écoles, notamment par MM. Piovesana et Sainte-Croix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s