Soutien à la directrice de l’école du Centre

Les faits qui se sont produits en ce début de semaine à l’école du Centre sont inadmissibles.

L’agression verbale et physique subie par la directrice de l’école du centre est d’autant plus violente qu’elle touche une représentante de l’état dans ses fonctions d’enseignante, qui plus est à un moment de la journée où les enfants sont présents dans leur école.

Au delà de la transmission des savoirs, savoirs-faire, savoirs-être, ce sont aussi les valeurs défendues par les enseignants qui sont ici bafouées: les valeurs de tolérance, d’intégration, de solidarité, et bien sûr les valeurs sur lesquelles se fonde notre république: la liberté, l’égalité, la fraternité.

Le respect des personnes en charge d’une mission de service public aussi importante et symbolique que l’éducation de nos enfants est un devoir pour chacun de nous.

Ce respect est le seul bouclier dont disposent les enseignants pour asseoir les missions d’éducation qui sont les leurs, aux yeux de la société en général, et aux yeux des enfants en particulier.

Par ce message, nous voulons dire toute notre solidarité avec Mme la Directrice de l’école, et son AVS, elle aussi agressée verbalement; tout notre soutien à l’ensemble de l’équipe éducative et aux adultes intervenant dans l’école ainsi qu’aux enfants et à leurs familles, tous affectés par ce qui s’est passé dans leur école.

En tant que citoyens, élus, parents, grand-parents et, pour certains d’entre-nous, enseignants, nous nous tenons à vos côtés dans ces moments difficiles.

Fabien Larrivière, Ingrid KEILEN, Jacqueline LACLAU, Jean LAFARGUE, Dominique LALANNE, Serge Martin, Marie-Luce MUSEL, Patrick PEYRE-POUTOU, Bernadette PRADA, Michel SIDOLI.

Publicités