Communiqué relatif à la Décision Modificative du budget (délibération 2c) qui sera présentée ce lundi 19 septembre en Conseil Municipal

 

M. le Maire se targue de vouloir « construire » (lire l’Echo Béarnais de cette semaine, ou le leitmotiv est répété plus d’une demi-douzaine de fois -construire/construction-…)

Mais pour « construire », M. Le Maire ne tient cependant même pas (plus ?) compte de l’avis M. SIDOLI, conseiller délégué en charge des grands travaux, qui n’a pas été consulté pour cette délibération en lien direct avec sa délégation.

En effet, et contrairement à ce qu’a affirmé le Maire cette semaine dans la presse, il n’était même pas convié à la réunion des adjoints et des conseillers délégués de la semaine dernière et qui devait servir à préparer le conseil municipal de lundi prochain.

Pour parler clairement, la délibération 2C, Décision Modificative du budget, vise à dégager des fonds supplémentaires pour la mise aux normes de l’école de Départ.

Je cite M. le Maire (Echo Béarnais du mardi 13/09): « Le plus gros chantier concerne Départ. Les travaux d’accessibilité se montent à 150 000 euros, auxquels il a fallu ajouter la mise en conformité de la sécurité incendie. Ce surplus non prévu au départ nous place dans une situation difficile puisque le budget explose et passe à 270 000 euros. »

La vérité est que M. le Maire feint la surprise quant à un « surcoût » de l’enveloppe des travaux concernant l’école de Départ.

Pour ma part, et pour corroborer les propos M. SIDOLI que vous pourrez lire plus bas (copie du mail de M. SIDOLI adressé à M. le Maire), j’ai en ma possession un document de février 2016 dans lequel le montant de l’enveloppe concernant l’AD’AP (Agenda d’Accessibilité Programmée) à l’école de Départ se chiffrait à … 315 000 euros. La mauvaise surprise que découvre aujourd’hui M. le Maire était déjà connue depuis plus de 6 mois au moins (et bien plus, si l’on se réfère au mail de M. SIDOLI) !

Enfin, M. le Maire affirme aussi dans la presse que les travaux à l’école de Départ débuteront aux vacances de la Toussaint … alors que les délais légaux ne devraient pas permettre un démarrage de ces derniers avant le mois de décembre (voir copie du mail plus bas).

Alors, désinformation ou ignorance ?

Une question se pose en : Pourquoi donner des informations erronées par voie de presse justifiant la présentation de cette Décision Modificative dès à présent ? Pourquoi cet empressement pour le vote d’une Décision Modificative du budget alors que les travaux ne débuteront pas avant 3 mois minimum ?

« construire » (un projet ou un budget) n’est pas qu’un mot ou une idée (un « élément de langage ») que l’on répète à tour de bras pour se convaincre soi-même de sa réalité: la construction requiert de la méthode, de l’organisation et du travail.

La seule chose que l’on peut mettre à ce jour à l’actif de M. le Maire, c’est d’avoir réussi à « démolir » méthodiquement son équipe.

Et a priori, ses  basses-oeuvres ne sont pas encore achevées.

Yves Darrigrand, dans l’édition du journal Sud-Ouest du 10/09/2016 dit:

« Nous continuerons de construire le budget collectivement pour mettre en oeuvre le programme bâti ensemble. […] »

=> Sa définition de « construire collectivement » doit différer de celle admise habituellement, puisque 10 élus majoritaires sur 24 n’étaient même pas conviés à la dernière réunion de travail, et notamment le délégué aux travaux (!!!). Pour quelqu’un qui veut construire, c’est problématique

« construire collectivement » le budget signifie simplement le voter. Voyez la suite:

« Mais si je suis face à un refus d’entrer dans la construction collective, j’en tirerai les leçons nécessaires quant aux délégations ».

Concrètement, la menace n’est jamais loin : ceux qui voteront contre son budget (« refus d’entrer dans la construction collective », jolie métaphore…) seront démis de leurs fonctions. Voilà la seule chose à retenir.

Vous avez dit construire ?

***********************************************************************

Pour information :

voici le mail adressé par Michel SIDOLI (et publié ici avec son accord), conseiller municipal en charge des grands travaux, à M. le Maire ce mercredi. 

Tous les membres du Conseil Municipal ont été mis en copie de ce mail.

Aucune réponse ne lui est à ce jour parvenue.

 

 

> Message du 14/09/16
> De : « Michel SIDOLI »
> A : « DARRIGRAND Yves  »
> Objet : Délibération 2c
>
>

Bonsoir,

 L’article paru dans SUD-OUEST le 10 de ce mois et pour lequel j’ai été interpellé hier, indique, pour le moins, une erreur importante de Yves (M. le Maire).
En effet, dès décembre 2015, le projet de l’école DEPART, était totalement achevé et incluait les aspects sécurité incendie et accessibilité.
Les services en charge de ce projet avaient été informé du coût financier correspondant aux dernières estimations produites par le Maître d’Oeuvre en charge de cette opération.
Mentir sur ce point c’est mettre en cause ma compétence de Délégué aux grands travaux ainsi que celle du responsable des services techniques et de la Maîtrise d’Oeuvre.
Ce que je ne peux accepter!
Par conséquent la décision modificative N°1 du budget principal proposée se trouve entachée d’erreur.
En effet il ne peut être écrit que :
« En 2016 le projet….
Le prévisionnel inscrit… doit être ajusté pour permettre la réalisation des travaux pendant les vacances de la Toussaint et de Noël 2016″
Rédiger ce texte c’est camoufler une erreur de prévision budgétaire et en faire retomber la faute sur les services techniques et moi-même.
De plus, compte tenu du fait que je n’ai jamais été informé que ce projet devait être réalisé, un retard conséquent dans sa mise en oeuvre est à prévoir.
Compte tenu des délais administratifs et du fait qu’au service Urbanisme personne ne pousse le dossier pour obtenir les AT, il est impossible d’évoquer un début de travaux pour la Toussaint!
Je vous remercie donc, d’une part, de faire paraître un rectificatif au dire du Maire parus dans la presse (voir scan ci-dessous) ,d’ici le conseil de lundi et, d’autre part, de modifier le libellé de la délibération 2c proposée (Décision Modificative).
Cordialement,
Michel SIDOLI

Publicités

2 réflexions sur “Communiqué relatif à la Décision Modificative du budget (délibération 2c) qui sera présentée ce lundi 19 septembre en Conseil Municipal

Les commentaires sont fermés.